La ressourcerie, le réflexe anti-gaspi

Le territoire du PNR compte 3 ressourceries, ces associations qui réduisent le volume des déchets en leur donnant une seconde vie. Rencontre avec Yvon Le Sidaner du Monde Allant Vers (Eymoutiers), Frédéric Thomas de Court Circuit (Felletin) et Jérémy Veyret de L’Association d’Entraide du Plateau (Peyrelevade).

« Notre premier travail, c’est de collecter ce que les gens veulent donner. Ils les apportent directement ou nous venons les chercher, lors d’opérations de débarras de maison ou lors du ramassage des encombrants », explique Frédéric. Ces objets sont triés puis valorisés : réparés, si besoin, et revendus. « La réparation, c’est écologique et gratifiant, mais pas toujours rentable. Peut-on passer deux jours à réparer une machine à laver, pour la revendre quelques dizaines d’euros ? » s’interroge Yvon. Car les ressourceries sont autonomes financièrement à 80 %. Les bénéfices servent essentiellement à payer les salaires : 7 emplois au Monde Allant Vers, 9 à Court Circuit et 5 à l’Association d’Entraide du Plateau.

DSC_4638_retDSC_4649-ret-pteDSC_4635-ret-pte« Une ressourcerie, c’est un projet économique, mais avec une dimension sociale et environnementale forte » précise Yvon. Leur troisième métier est en effet de sensibiliser aux « 3R » (réduire, réutiliser, recycler), à travers des animations, notamment en milieu scolaire avec le PNR, et des ateliers tous-publics. Couture, compostage, réparation de vélos, luminaires, autant de propositions qui invitent à être plus autonome et à moins jeter ! Se développent aussi des « fab lab », laboratoires de fabrication numérique, qui, à l’aide de machines comme des imprimantes 3D, permettent de fabriquer les pièces nécessaires à la réparation d’objets. Court Circuit travaille avec Lab’rousse (fab lab de Croze) et Le Monde Allant Vers vient de créer son propre atelier fab lab.

DSC_4659-ret-pteDSC_4616-ret-pteDSC_4626-ret-pteLa dimension sociale des ressourceries, enfin, se manifeste à travers leurs petits prix. « On offre la possibilité de se meubler et de s’équiper entièrement à bas coût » résume Jérémy. On y trouve de tout, ou presque : meubles, vaisselle, vêtements, électroménagers, quincaillerie, papeterie, jouets, motoculture… « Tout est vendu en dessous du prix moyen de l’occasion, sauf les objets de collection ou de brocante, qui ne sont pas indispensables à la vie quotidienne mais intéressent des passionnés », précise Frédéric. « Plutôt que jeter, donner à la ressourcerie devrait devenir un réflexe » rappelle Jérémy de la ressourcerie de Peyrelevade, connue pour son impressionnant espace friperie. Les habitants du Parc sont presque tous concernés puisque la ressourcerie de Neuvic d’Ussel, Eco-Triouzoune, ouvre une antenne à Meymac.

Court-circuit, 3 route de Vallière à Felletin – 05 55 66 24 11
Le Monde Allant vers, 2 avenue Foch à Eymoutiers – 05 55 69 65 28
Association d’entraide du plateau, Route du champ de Foire à Peyrelevade – 05 55 94 74 70.

article paru dans le journal du PNR de Millevaches de juin 2017.
Crédit photo : Emmanuelle Mayer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s