Du bois local très design

Rencontre avec Antoine Mazurier, ébéniste-designer installé à Felletin (on vous a déjà parlé de ce village) depuis 2011.

A peine a-t-il terminé de rénover l’atelier qu’il a acheté à Felletin qu’Antoine Mazurier déménage déjà. Il a rejoint un atelier collectif au 7 rue des… Ateliers, plus grand, plus fonctionnel. Avec lui, Vincent Crinière et la Sarl Diadelos. Dans une démarche d’économie collaborative, les trois artisans partagent loyer, machines, bonne ambiance et parfois des clients, mais chacun son activité et son univers créatif. Celui d’Antoine est sobre et noble, inspiré du design scandinave et japonais. Aussi posé que solide, Antoine Mazurier impressionne autant par son immense calme que sa large carrure. Par son audace, aussi : celle d’avoir lâché un boulot de cadre sup’ pour passer un CAP d’ébéniste. « Je n’en pouvais plus de faire des stratégies et des bilans vides de sens alors j’ai décidé de me reconvertir dans un métier manuel et je me suis naturellement tourné vers le bois ». Depuis 2010, il réalise du mobilier et des agencements sur-mesure, contemporains et fonctionnels, dans le respect de l’environnement et des techniques traditionnelles. Il a choisi le Limousin, riche en forêts et en inspiration, pour exercer son nouveau métier. « Je privilégie le bois local, principalement du hêtre, du frêne, du chêne et du noyer ». Du contreplaqué de bouleau ou de peuplier complètent la gamme, mais pas de panneaux de particules mélaminés. Ses clients ? Des particuliers et des entreprises… et même l’Église puisqu’avec Vincent Crinière, ils ont réalisé du mobilier liturgique. En 2015, Antoine a répondu à un appel à projet du PNR de Millevaches avec l’interprofession BoisLim pour la conception de mobilier en bois local. « J’ai pu bénéficier de l’aide de Sarah Ducarre, étudiante en design à La Souterraine, et d’un financement pour fabriquer le meuble mural imaginé ». Il en a profité pour mettre en œuvre une technique de bois texturé, inspiré de sa rencontre avec le sculpteur Thierry Martenon. Prochaine étape ? Décliner ces travaux pour créer une gamme de mobilier !

http://www.antoinemazurier.com

article d’Emmanuelle Mayer paru dans le journal du PNR de Millevaches de l’été 2016

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s