Une auberge qui revit et un appel à projets

Avis aux cuistots et aux amateurs de verdure : après deux années d’activités ponctuelles et bénévoles, l’association Aux Berges de Saint Martin vient de déposer l’appel à projets pour la reprise de l’auberge du village, que ce collectif fait revivre depuis janvier 2014.

dessin_Auberge_LN

La belle bâtisse à l’intersection de deux départementales, dont l’une mène à la cascade des Jarrauds bien connue des touristes, c’est l’auberge de la cascade, à Saint-Martin-Château (Creuse). Dans les années 50, elle faisait face à deux autres débits de boissons, transformées depuis longtemps en maisons d’habitation. La municipalité, propriétaire des lieux, la loue à des gérants successifs, mais en 2011 les derniers en date déposent le bilan et le matériel est saisi. Les postulants à la reprise froncent tous le nez devant le montant des investissements pour relancer le commerce… Plutôt que d’investir à nouveau dans de l’équipement, la mairie crée une commission extra-municipale pour réfléchir sur le devenir du bâtiment : est-il judicieux de continuer une telle location ? Un bar-restaurant ouvert toute l’année est-il viable à Saint-Martin Château ? Que faire des anciennes chambres à l’étage, inutilisées depuis 2009 : un logement à l’année, des hébergements touristiques liés au restaurant… ?

DSCF5371 DSCF5377

Réfléchir c’est bien beau, mais plus longtemps l’auberge reste fermée, plus elle perd de son attrait commercial. Une poignée d’habitants soucieux de redonner au village son lieu de sociabilité crée donc l’association « aux berges de Saint Martin ». Son objectif : faire rouvrir ce lieu de rencontre (avec des personnes qui puissent vivre de cette activité). Sa stratégie : recréer sa clientèle et le goût de la fréquenter en la ré-ouvrant pour des événements ponctuels à destination de ses adhérents. Avec l’accord de la municipalité, le collectif d' »aux berges de Saint Martin » organise donc son premier concours de pâtisseries en février 2014, et présente un programme annuel d’animations allant de la buvette « KGB » (Krèpes Gaufres Buvette, pour les jours d’élections) au concert, en passant par la pièce de théâtre, le marché de producteurs ou la soirée pizzas (confectionnées dans le four à pain du village, cf cette recette). La nouvelle association compte rapidement 170 adhérents, soit davantage que le nombre d’habitants de la commune (153 au dernier recensement). Résidents à l’année, résidents secondaires et touristes se mêlent joyeusement devant et derrière le bar, parmi les bénévoles et le public.

DSCF5635 DSCF5643 DSCF5638 DSCF5637

Après un an et demi de cette programmation festive, le collectif franchit un nouveau cap : ouvrir l’auberge durant toute la saison estivale, comme un commerce saisonnier. Une décision qui fait suite aux discussions tenues lors d’assemblées d’habitants mises en place par la nouvelle municipalité, qui soutient le projet de l’association et aide à financer une partie des indispensables travaux : réfection du sol de la salle de bar (plancher remplacé par un plancher béton, et carrelé par les bénévoles de l’association), reprise et peinture des murs des salles de bar et de restaurant, équipement en mobilier de cuisine et de salle… Un vrai coup de neuf, même s’il reste encore à faire (notamment l’isolation du grenier et les huisseries à changer : travaux d’envergure rendus possibles prochainement par une subvention du Parc Naturel de Millevaches). Tout est prêt pour le test grandeur nature. L’association recrute donc deux cuistots professionnels et deux serveuses, qui travaillent en alternance et sont épaulés pour la gestion administrative et des aides au service par une équipe bénévole très investie.

set-de-table_AuxBerges

En juillet et en août 2015, l’auberge ouvre midi et soir 6 jours sur 7, proposant une carte puis des formules à base de produits frais et locaux (ou moins locaux, lorsque le succès impose de refaire les stocks au plus vite auprès de revendeurs…).

L’auberge ferme ses portes en septembre et reprend son activité ponctuelle, le temps de faire le bilan de l’été. La fréquentation a dépassé les espérances, avec une moyenne de 45 repas quotidiens, et avec un pic la deuxième quinzaine d’août, alors que les touristes sont moins présents. L’appel à projets est donc lancé : « Ainsi la commune en partenariat avec l’association souhaite désormais accueillir un porteur de projet dont l’objectif essentiel sera de développer et de pérenniser l’activité bar-restaurant, de façon à apporter aux habitants de la commune et des communes environnantes comme aux gens de passage, un lieu de rencontres, de convivialité et d’animations, où l’on aime venir boire et manger. »

Cet appel s’adresse à une ou des personnes ayant déjà une expérience dans la restauration et la gestion d’un lieu, pour des projets de diverses formes : reprise individuelle, collective, associative, auto-entreprenariat, etc, et n’exclut aucune idée pouvant valoriser au mieux les lieux et y développer des nouveaux services en plus de l’activité bar-restaurant. L’association est prête à accompagner la nouvelle activité et souhaite pouvoir continuer à proposer une programmation culturelle. L’étage du bâtiment est pour l’heure exclu de l’appel à projets, à l’exception d’un logement pour le ou les repreneurs.

Les postulants ont jusqu’au 31 mars pour déposer leur dossier auprès de la mairie ou de l’association. Le texte intégral de l’Appel à projet pour l’Auberge de Saint-Martin-Château est consultable sur le site de la mairie : http://saint-martin-chateau.fr/smart/commune/CM2016/appel.pdf.

L’association « aux berges de Saint Martin » tiendra son assemblée générale le dimanche 14 février à 10h à l’auberge, et poursuivra les réjouissances à midi pour le désormais traditionnel concours de pâtisseries, véritables agapes de soupes, fromages et gâteaux en tous genres. Y aura t-il de futurs repreneurs parmi les convives ? En tous cas, tant que l’appel à projets n’est pas clos, il est toujours temps d’informer les cuistots et amateurs de lieux conviviaux qu’une auberge leur tend les bras.

Mise à jour du 15/02 : on peut entendre des échos de l’AG et du concours sur Radio Vassivière : http://radiovassiviere.com/2016/02/une-auberge-pour-boire-des-coups-manger-et-faire-la-fete/

14 février Aux berges de Saint Martin

Hélène Richard, du collectif Zélie (et illustratrice des sets de table de l’auberge)

 

Advertisements

Une réflexion sur “Une auberge qui revit et un appel à projets

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s