A Guéret, on accueille les nouveaux habitants

Vendredi 18 septembre dernier, Zélie a été sollicitée pour un « café des initiatives » à destination des nouveaux habitants du Pays de Guéret : Emmanuelle à l’animation de la soirée et Hélène au décor avec l’exposition de planches de BD sur la vie d’un néo-Creusois.

Nous avons démarré ce « café des initiatives » par un petit film présentant le Gaec des Guérets, la boutique Petits d’Homme et la Quincaillerie, le lieu où se passait la soirée (dont nous vous avons déjà parlé ici). Tous sont des projets atypiques, qui mélangent différentes fonctions et activités (FabLab + coworking + permanence d’assos + radio + graintothèque etc. pour la Quincaillerie ; boutique + services d’animation + lieu de rencontre pour Petits d’Homme ; production diversifiée + vente pour le Gaec). Tous évoquent la solidarité de l’entourage et du voisinage. On retiendra surtout le sourire de Géraldine et Nelly, les « marchandes », ainsi qu’elles se nomment, de Petits d’Homme.

DSCF7966

DSCF7968

Slow life
Nous avons alors entendu le témoignage d’un jeune couple d’ostéopathes qui a quitté Marseille pour s’installer en Creuse. Leur vécu a été le prétexte pour évoquer la vie sur ce territoire mal aimé car mal connu, et finalement très riche en énergie, activités, sorties… Retraités, responsables associatifs, jeunes salariés ou entrepreneurs, les participants à cette soirée ont réaffirmé leur choix de vivre ici. Plusieurs d’entre eux ont évoqué l’idée que la Creuse, c’est la « slow life », soit le mode de vie « slow » tant désiré par tous ceux que la société du travail et de la consommation effrénée épuise.

DSCF7969

Démonter les clichés

Ensuite, nous avons proposé au public un « speed débat dating » soit de mini-échanges par 3 sur des sujets tirés au sort. Voici quelques-uns des sujets concoctés :
– Ce que mon installation en Creuse m’a permis de réaliser comme rêve(s), envie(s) ou projet(s)
– Ce que je réponds quand on me dit que j’ai de la chance de vivre ici
– Ce que je réponds quand on me dit « moi aussi j’adorerai vivre à la campagne mais avec mon métier (ou mon mari/ma femme/mes enfants…) c’est impossible »
– Ce que mes amis pensent de mon déménagement en Creuse
– Les cinq premières personnes que j’ai rencontrées en arrivant
Les conversations, animées, se sont poursuivies pendant le pot à base de produits locaux.

DSCF7978

Café des initiatives organisé par l’Agglomération de Guéret et la communauté de communes des Portes de la Creuse en Marche, avec Hélène Remangeon, chargée de mission économie de proximité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s